Ateliers

Atelier n°1

Les émotions?

15 septembre 2020
De 19h00 à 21h00

Coût : 35$

Inscription :
johannelemaytra@gmail.com

Les émotions portent un message sur soi.
Que me dévoilent-elles?

Opter pour l’écoute et l’expression de mes émotions est un chemin vers la reprise de pouvoir sur sa vie.

Atelier n°2

La communication

12 mai 2020
De 19h00 à 21h00

Coût : 35$

Inscription :
johannelemaytra@gmail.com

Complexe la communication?

Quelques notions sur les obstacles et accédons à davantage de communication authentique

Atelier n°3
La culpabilité

10 novembre 2020
De 19h00 à 21h00

Coût : 35$

Inscription :
johannelemaytra@gmail.com

Une voix de la conscience…
Il existe une culpabilité saine et une culpabilité malsaine.

Apprendre à y être sensible, l’apprivoiser, l’accepter et l’utiliser sainement.

Atelier n°4
La négligence

16 mai 2020
De 9h00 à 12h00
De 13h15 à 16h15

Coût : 35$

Inscription :
johannelemaytra@gmail.com

Négligence envers les aînés, violence conjugale ou difficultés de couple?

Démystifions ces concepts et accédons à la reprise de pouvoir sur sa vie : un processus de dévictimisation.

Atelier 4

Négligence ? Violence conjugale ? Difficulté de couple ?

L’un de l’autre se différencie par différents éléments, dont le pouvoir sur l’autre, l’absence de liberté d’action ou d’être dans certains champs de notre vie, imposé par le partenaire. Directement ou subtilement.

En contexte de violence conjugale, on reconnaît généralement un cycle, constitué de 4 phases qui s’inscrit ainsi : la montée des tensions (le ou la partenaire a l’impression de marcher sur des œufs et craint l’escalade), puis : l’éclatement de la violence (psychologique, verbale, physique). Une période de justification du conjoint y succèdera. Le cycle se conclut généralement par une période de rémission ou de lune de miel (excuses, promesses de changement). Dans certaines relations, cette étape s’atténue avec le temps – jusqu’à disparaître. Ce cycle est répétitif, ce qui le distingue d’une difficulté de couple ou les excuses et le regret mène au changement.

La chicane de couple est, quant à elle, l’expression d’une mésentente entre deux personnes dans un rapport qui se veut égalitaire et qui peut se manifester par l’expression de la colère et de l’agressivité chez l’un et l’autre. Chacun émet son opinion sans craindre la réaction de l’autre.

En contexte de violence conjugale, la victime n’osera s’opposer, s’exprimer par crainte des réactions du conjoint. La peur est un indicateur important…

La violence conjugale est complexe et laisse des traces profondes (perte d’estime de soi, de confiance en soi, d’hypervigilance, de peurs) chez la victime. Sortir d’une relation de violence conjugale exige du courage et l’effet des formes de violence conjugale (psychologique, verbale, financière, sociale, physique) en diminue notre potentiel, à utiliser nos ressources intérieures.

Les effets en sont multiples et le réseau social (amis, famille) en est souvent diminué dû à l’isolement, une des conséquences de la violence sociale.

Le PROCESSUS DE DÉVICTIMISATION favorise une meilleure compréhension de ce qu’est la violence conjugale, de démystifier le cycle de la violence conjugale et permet un accompagnement personnalisé de la personne, vers la reprise de pouvoir sur la vie. Les proches des victimes se retrouvent parfois impuissants… Un soutien peut également vous être offert.

Besoin d'informations ?

Afin que je puisse répondre à votre demande dans les 48 heures (ouvrables)
Veuillez me laisser votre nom et votre adresse courriel. 

819 374-0385

Trois-Rivières, QC

johannelemaytra@gmail.com

Confidentialité assurée

Soyez assuré de mon souci pour la confidentialité. En laissant votre message sur la boîte vocale, je vous invite à me spécifier, s’il y a lieu, si je peux laisser un message sur votre boîte vocale et le meilleur moment que vous souhaitez un retour d’appel.